Témoignages

Jeremy, traceur
J'utilise des PLiFiX jaunes pour mes terrains. Quand la peinture s'efface, on les voit mieux. De toute façon, les lignes sont peintes en blanc et recouvrent les PLiFiX.

Une société BTP d'Occitanie
Combien de câbles électriques et canalisations eaux sont endommagées chaque année lors des travaux de VRD? Plus de 6000 accidents. Avec les PLiFiX rouges et bleus, on voit tout de suite où elles se trouvent et on a plus de mauvaises surprises avec le tractopelle….

Patrick, traceur d'un stade municipal :
Je n'ai qu'un terrain dans ma commune, mais Foot et Rugby sur le même terrain. J'ai mis des blancs pour le Foot et des rouges pour le Rugby !

Un distributeur nous dit:
Vous ne pouvez pas faire un PLiFiX moins solide? J'ai des clients qui en ont depuis plus de 5 ans!

Bob, traceur de la région de St Louis, États-Unis, nous raconte la tempête de décembre 2015:
Comme vous le savez, nous avons eu des inondations terribles ici dans la région de Saint- Louis avec l'eau qui est montée à plus de 10 mètres. Quand l'eau est descendue, nous avons pensé que les repères ne seraient plus où nous les avions plantés et qu'il fallait les remplacer. Eh bien non, ils y étaient tous et là même où ils avaient été plantés!

Un directeur d'équipement sportif:
Des PLiFiX? Oui, nous les mettons sur nos terrains. On mesure et on les plante en début de saison, on vérifie après l'hiver qu'ils ne sont pas déplacés avec le gel. Plus besoin de remesurer chaque année. Quand l'herbe est coupée, on trace. Un gain de temps pour tous.

Un greenkeeper :
En plus de mettre les PLiFiX sur les zones en réparations (G.U.R.), nous les utilisons pour signaler les différentes zones de départ (tees) pour enfants, femmes, hommes et seniors. Pour les arroseurs, on gagne un jour car il nous fallait les « bomber » avant chaque tonte. Maintenant, on peut tondre sans risque car nous avons planté un PLiFiX à côté de chaque arroseur.

Cédric, jardinier municipal :
J'utilise les PLiFiX® bleus pour signaler les arroseurs intégrés, ça évite de casser les têtes pendant le décompactage.